TEST DE QI


Commencer le test de QI


Constructions des tests


On distingue :

  • Le QI Classique (ou ? en ?ge mental ?). C?est le rapport entre l'?ge ? mental ? que donne le r?sultat du test sur l'?ge r?el, multipli? par 100. Ainsi un enfant de 10 ans montrant les m?mes r?sultats que la moyenne des enfants de 12 ans a ? douze ans d'?ge mental ? et un QI de 120 = (12 / 10) x 100.

  • Le QI par rang ou QI standard qui correspond au rang auquel se situe une personne relativement ? une population repr?sent?e par une Loi normale (Courbe de Gauss). (Exemple de Courbe de Gauss) Il ne s'agit pourtant que d'une approximation.


Les tests sont en effet ?talonn?s lors de leur conception pour que les r?sultats suivent une courbe ? peu pr?s en cloche, pour laquelle toutefois rien (hormis la question d'entropie maximale de la distribution; voir inf?rence bay?sienne) n'autorise ? parler directement de courbe de Gauss. L'?talonnage fixe par construction la Moyenne (ou Esp?rance), l'?cart type et la distribution a priori associ?e ? ces contraintes dans la m?thodes bay?siennes (c'est-?-dire la seule n'introduisant pas d'information ajout?e) se trouve ?tre la courbe de Gauss. C'est donc sur elle qu'on ?talonne le test. Tous les tests fixent la moyenne ? 100. L'?cart-type est le plus souvent fix? ? 15 (on parle alors de QI Standard), parfois ? 16 ou ? 24.

Le QI obtenu d?pend bien ?videmment du type de test utilis? : un QI de 115 dans un test par rang avec Moyenne de 100 et Ecart-Type de 15 correspond ? un QI de 124 dans un autre test par rang avec Moyenne de 100 et Ecart-Type de 24. Par convention, quand aucune autre pr?cision n?est apport?e, le QI consid?r? est le QI Standard (M=100, SD=15). Attention cependant : tous ne respectent pas cette convention (voir Mensa).

Le test d?pend d'une plus ou moins grande familiarit? pr?alable avec les notions utilis?es par le test; c'est pourquoi il est bon lorsqu'on ?choue ? un test de le retenter quelques mois apr?s. Comme pour le saut ? la corde, l'entra?nement permet de mieux approcher ses limites r?elles, sans bien entendu permettre - par d?finition m?me de ce qu'est une limite - de les d?passer.

Dans la pratique, si le QI constitue un indicateur, un rep?re valable de quelque chose, il lui manque les trois caract?ristiques qui d?finissent un instrument de mesure dans le monde scientifique :

  • Chiffrage de la pr?cision

  • Chiffrage de la justesse

  • chiffrage de la sensibilit?

Cela ne supprime pas pour autant l?int?r?t de ce type de tests, mais rappelle qu?ils n?ont pas dans leur ?tat actuel le caract?re pr?cis de la mesure d?une temp?rature ou d?une longueur.
LIENS

Le répertoire du QI
Photos nature
Forum Photos
Tablatures de guitare
Intelligence test
Jeux flash
IQ tests
What is my IQ
Clock 4 Blog
Jeux flash avec high-scores
Jeux flash


SOMMAIRE
2008 © www.test-de-qi.eu